Nouveaux outils RH comme le recrutement par affinités

Nouveaux outils RH comme le recrutement par affinités

Selon une étude Américaine, les résultats d’une entreprise seraient intrinsèquement liés aux aptitudes émotionnelles de ses salariés. Un paramètre trop souvent oublié lors des phases de recrutement. Pourtant, il existe une nouvelle méthode RH qui consiste à embaucher un candidat aussi par affinité, en combinant savoir-faire, savoir-être.

MyCvthèque vous dis tout sur cette nouvelle tendance RH qui n’a fini de faire parler d’elle. En quoi consiste-elle, quels sont les outils RH utilisés, comment recruter, et surtout quels sont les réels risques d’une telle démarche.

 

 

Le recrutement affinitaire : késako ?

Le recrutement affinitaire se base sur la personnalité et les compétences émotionnelles du candidat. Le recruteur cherche avant tout à évaluer son quotient émotionnel en opposition au quotient intellectuel.

Cette démarche permet de faire correspondre les besoins de l’entreprise avec les aspirations réelles et les compétences de ses futurs employés.
Cette nouvelle méthode de recrutement ne relègue pas les compétences professionnelles techniques, au contraire, celles-ci restent fondamentales. Néanmoins, les motivations personnelles et les désirs individuels du candidat sont davantage pris en compte. Savoir-faire se couple désormais au savoir-être pour identifier le profil idéal et recruter le meilleur candidat pour un projet.

Cette nouvelle forme de recrutement laisse entendre qu’un employé épanoui dans son cadre de travail fournira de meilleurs résultats qu’un individu frustré. Et cela semble logique !

Cette méthode RH demande au recruteur une expertise plus approfondie sur l’analyse du profil, mais également un sourcing plus poussé.
L’investissement de départ, en termes de temps et d’argent, peut paraître plus important, toutefois le retour sur celui-ci compense largement la mise. On le sait, un recrutement coûte cher, surtout quand il n’aboutit pas ou qu’il échoue au bout de quelques semaines. Alors pourquoi ne pas éviter les erreurs de casting en adoptant la méthode “matching".

Pour résumé, le recrutement par affinité est une révolution dans le monde de Ressources Humaines, qui fait correspondre compétences et soft skills du candidat afin de concorder au mieux avec les besoins de l’entreprise.

Valoriser les soft-skills des candidats

L’employeur n’attend plus uniquement des compétences professionnelles de ses employés. Le profil idéal est désormais un profil adaptable, qui saura faire preuve de réactivité face aux changements. Le salarié idéal est donc une personne capable de s’imprégner de la culture de l’entreprise et de s’y retrouver, de la porter et de la représenter.

Les USA ont démontré, à travers une étude menée par D. Goleman, que 60% des résultats d’une entreprises sont liés aux compétences émotionnelles de ses salariés.

Dans ce contexte, de nouvelles méthodes de management voient le jour, notamment le recrutement en ligne ou le recrutement par affinité. Comme nous l’expliquions plus haut, les compétences techniques et académiques ne sont plus le seul poids dans la balance. La personnalité du candidat, ses motivations, ses valeurs sont autant d’éléments qui entrent de plus en plus en ligne de compte. Autant de qualités que l’on regroupe sous le terme anglophone de ‘soft skills’, les compétences douces et qui définissent le talent. On les oppose aux ‘hard skills’, purement techniques, mesurables et démontrables.

On classe les soft-skills en 4 grands groupes :

  • concentration
  • analyse
  • empathie
  • créativité

Ces compétences peuvent-être développées tout au long de sa carrière, en fonction des diverses expériences professionnelles mais également personnelles.

Mais ce recrutement affinitaire en fonction des compétences douces, restent assez limité en France. Encore peu développé il vise essentiellement des postes de cadre. Ce mode de recrutement est encore assez loin des PME/TPE en raison du temps et des coûts d’expertise qu’il engendre.

Des outils gestion RH et plateformes dédiées au recrutement par affinités

Ce type de recrutement, encore marginal, est facilité des par des outils RH et des sites spécialisés. Sur le même modèle que certain sites de rencontres, des plateformes permettent de faire “matcher" recruteurs et candidats.

L’employeur renseigne ses valeurs et celle de son entreprise, le candidat liste ses envies. Il s’agit là de recrutement affinitaire digital. Sur ces sites, les offres d’emplois sont liées à la fois aux compétences et à la personnalité. A l’entrée de ses plateformes des test de personnalité sont proposés. Ils sont basés sur des critères subjectifs et plus humains. Le candidat et le recruteurs sont alors mis en contact dès que plusieurs points communs sont détectés.

outils rh recrutement

Les risques à prendre en compte pour les “outils rh recrutement" pour ce type de recrutement

Pour autant, recourir aux outils RH numériques et au recrutement par affinité n’est pas sans risques. Malgré une apparente bienfaisance, quelques éléments sont à réfléchir avant de se lancer.
Premièrement, proposer des profils plus variés aux RH ainsi que des perspectives professionnelles originales aux candidats est une idée intéressante, néanmoins la prise en compte des capacités techniques reste primordiale. La question du juste équilibre entre hard-skills et soft-skills doit être posée et mûrement réfléchie.

Recourir au recrutement affinitaire semble être une méthode idéale pour éviter la discrimination. Combien de candidats se sont vus refuser l’entrée d’une entreprise car ils n’avaient pas le diplôme attendu, ou qu’il leur manquait quelques semaines pour avoir atteint leur quota d’expérience pro. Pourtant le risque de discrimination avec ce type de recrutement novateur reste présent. 100% en ligne, ces outils sont un moyen d’exclusion des personnes qui ne maîtrisent pas l’usage des outils numériques. C’est également un procédé qui écarte certains profils particulièrement compétents, sous prétexte qu’ils n’ont pas acquis telle ou telle qualité humaine, parfois secondaire.

Dans le cadre d’une embauche plus classique, le recrutement se base sur des critères empiriques, vérifiables, quasi mathématiques. Les compétences techniques de l’individu sont étudiées, sont parcours professionnel et son CV sont analysés, le tout étant majoritairement attesté par un diplôme. En ce qui concernes les qualités douces, dites humaines, la question de l’évaluation et de la vérifiabilité est plus complexe. Reconnaître qu’une personne est créative ou emphatique suffit-il à dire qu’elle sera efficace dans tel poste ? Comment être sûr, si ce n’est par l’expérience et le temps, qu’un candidat sera à sa place et saura se débrouiller de telle ou telle mission ?
Dans les cas les plus extrêmes, quel motif de licenciement pourra être invoqué ?
Autant de question qu’il faudra se poser avant de jeter son dévolu sur un candidat qui partage la même passion que vous.

Sur le même sujet, pour en savoir plus :

Outils de recrutement
Méthodes de recrutement

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.